Remise en route d’une Yamaha DTMX 125 de 1979

Ça faisait un moment que j’avais envie de m’acheter une 125 des années 70. J’ai pas mal scruté le bon coin à la recherche d’une Honda CB K5 ou encore une Suzuki GT mais sans jamais me lancer dans un achat.

 

Finalement j’ai trouvé mon bonheur lors d’un barbecue chez des amis. Le voisin avait abandonnée dans son jardin une veille DTMX.

Mon amie se renseigne auprès du voisin, verdict : il me donne la moto ! Cool ! Et en plus il l’emmène chez moi. Super nouvelle, j’étais déjà entrain de me creuser la tête pour savoir comment la transporter. C’est sûr c’est pas une routière mais je vais pas faire la difficile!

Elle arrive chez moi courant du mois de juillet 2014. Je n’ai pas tout de suite le temps de m’en occuper car je pars pour un road trip de 3 semaines en suède.

IMG_8768

IMG_8767

De retour je commence les travaux. Y a du boulot.
Le moteur est bloqué, impossible de kicker.

Déblocage du moteur

Je commence par essayer de débloquer le moteur, pour cela je démonte la culasse puis le haut moteur. Ne sachant pas trop que faire j’ouvre aussi le carter d’embrayage en ayant pris soin de le vidanger avant.

Pour commencer à bricoler la moto qui à trainé dehors et qui était pas mal rouillée, il a fallu que j’achète un tournevis à frapper sans lui, impossible de dévisser les vis les plus récalcitrantes.

Une fois que j’ai eu accès au piston et à l’embiellage j’ai mis un gros coup de WD40 dans l’embiellage et j’ai commencé à essayer de le faire bouger en actionnant le piston. Petit à petit ça a commencé à se débloquer jusqu’à ce que je puisse faire un tour complet sans que ça accroche.

Le moteur était donc bloqué mais pas serré, c’était juste la vieille huile qui collait.

J’en ai profité pour changer les joints au fur et à mesure.

Après remontage de tout le bazar j’arrive à kicker sans problème.

Nettoyage de l’embrayage

L’ouverture du carter d’embrayage m’a permis de voir que l’embrayage n’était pas dans un très bon état, j’ai le donc démonté et nettoyé, il en avait besoin.

IMG_0023

IMG_0045

Pas de problème particulier pour le nettoyage et remontage.

Volant d’allumage et électrolyse

Les choses se gâtent quand j’ouvre le carter d’allumage.

Voilà ce qui arrive quand il n’y a pas de joint sur le carter d’allumage !

Pour démonter le volant il a fallu que j’achète un bloc piston et un arrache volant.

J’ai trouvé tout ça chez un vendeur de scooter et autres mobs (http://www.cyclesfeldis.fr/) après avoir appelé au moins 10 boutiques. Difficile de trouver des pièces en stock chez les concessionnaires moto.

Pour informations l’arrache volant est standard de 27*1 pas à gauche, c’est le même que sur les boosters par exemple. (http://www.3as-racing.com/A-269772-arrache-volant-m27-1-0-pas-a-gauche.aspx#.VRXksuGOp_G)

Une fois le volant démonté je teste électrolyse pour la première fois.

Une alimentation de PC, un peu de cristaux de soude et c’est parti pour un bain de 2 heures. Il y a plein d’infos sur le net sur comment réaliser une électrolyse. Il faut juste éviter d’en faire avec de l’aluminium.

Il reste plus qu’à mettre un coup de brosse métallique et on se retrouve avec un volant tout neuf (ou presque).

Volant magnétique

Allumage

La platine d’allumage est plutôt dans un mauvaise état. Je la démonte et la nettoie comme je peux. Je remonte le tout et j’essaie de démarrer la moto. Rien ne se passe. Je n’ai pas d’étincelle à la bougie.

Je change le condensateur sur la platine, je le remplace par un acheté dans un magasin d’électronique (0,77€) c’est pas cher mais comme il n’est pas fait pour ça c’est difficile de trouver une place où il ne gène pas.

La bobine HT ne fonctionne pas non plus et c’est la diode qui se trouve à l’intérieur qui est en cause. Pour y accéder il faut gratter le plastique qu’il y a autour (c’est assez long). Il faut ensuite la remplacer.

 

Après ces 2 opérations j’ai enfin une étincelle à la bougie.

Je n’arrive toujours pas à démarrer, je nettoie le carbu et le branche correctement grâce à l’aide du forum dtmx passion. Il faut bien faire attention au remontage du boisseau, il faut qu’il descende bien jusqu’au fond.

Bon ça y est cette fois la moto démarre mais malheureusement elle cale dès que je mets les gaz en lâchant un espèce de pfffft.

2014-08-28 14.44.37

Joints spy

Il y a peut être une prise d’air quelque part, pour être tranquille je décide de changer les joints spy et je fais bien celui du coté embrayage est très abimé. Cela explique l’odeur d’essence que j’avais remarqué en vidangeant le carter d’embrayage.


Après le changement des joints spy et quelques bidouilles sur l’allumage plus moyen de faire redémarrer la moto.

Je décide de changer le rupteur mais pour ça il faut que je me procure une autre platine, la mienne est trop rouillée, impossible de démonter le rupteur sans tout casser.

Platine et rupteur

Je trouve mon bonheur sur le bon coin pour la platine (qui est complète avec un rupteur en bon état) et j’en profite pour commander un “vrai” condensateur.

Je monte tout ça dans la moto et ça ne démarre toujours pas, pas d’étincelle à la bougie. Cette fois ce n’est pas la bobine HT qui est en cause mais la platine. Je n’ai aucune tension en sortie quand je kicke. L’hiver est là, il commence à faire froid, mon garage n’est pas chauffé j’en reste là jusqu’au mois de mars.

Avec le retour des beaux jours je décide de redonner une chance à la moto. Je démonte la platine d’allumage et j’essaye de comprendre ce qui cloche. Le problème venait du rupteur qui n’était pas isolé correctement. J’ai récupéré un bout de plastique que j’ai mis sur la fixation pour que la vis ne touche pas la masse et hop rupteur réparé.

Je remonte tout ça sur la moto en réglant l’avance à l’arrache et j’ai enfin une belle étincelle !

J’ai commencé à kicker mais rien ne se passait, j’ai démonté et nettoyé le carbu, toujours rien.
Pourtant cette fois j’ai bien une étincelle et la bougie humide prouve que l’essence arrive bien dans le cylindre.
Du coup après un moment de désespoir je me suis dit: cette fois j’en ai marre j’arriverais jamais à rien avec cette moto, aller direction le bon coin.

J’ai eu 2 réponses, un mec qui me dit que c’est dommage de la vendre Smile et un autre qui m’en offre 150€.

Bref je me suis dit que je me laissais encore un peu de temps pour bricoler.
Comme quand j’essayais de la démarrer j’avais des petits retour de kick j’en ai déduis que je devais avoir trop d’avance.
J’ai donc tenté un réglage un peu moins à l’arrache de l’avance et après quelques minutes de réglages et quelques essais, ça y est elle démarre !!
Cette fois elle monte bien dans les tours, plus de calage lamentable quand j’accélère.(le changement des joint spy a l’air d’avoir fait effet)
Mais ma joie n’a pas duré et la moto a fini par caler quand même.

Je me creuse la tête, je démonte l’allumage et là clavette pétée ! En fait c’est plutôt une bonne nouvelle, c’est facile à réparer!

Le plus dure c’est de trouver la clavette, j’ai fait le tour des boutiques du coin et tout ce que j’ai trouvé c’est une clavette décalée d’AM6.

Je l’ai mise en place et j’ai vérifie le calage de l’allumage et cette fois la moto démarre nickel et monte bien dans les tours.

Je la sors du garage, je monte dessus et là impossible de passer une vitesse. Je démonte le carter d’embrayage pour le vérifier et en fait le problème venait du barillet de sélection de vitesse que j’avais mal remonter lors d’un précédent démontage.

Premier essai

La première sur route sortie se solde par une panne, heureusement pas loin de chez moi. Plus d’étincelle à la bougie. Le problème venait du rupteur qui ne faisait plus contact quand il était fermé, ce que je trouve bizarre c’est que c’est arrivé en roulant, quelque chose a dû se glisser sur les contacts.

Plus tard j’ai eu un autre soucis. Je n’avais pas nettoyer la boite à air et des morceaux de l’ancien filtre trainaient dedans et ont fini par aller faire un tour dans le carbu, résultat circuit de ralenti bouché. La moto démarrait mais ne tenait pas le ralenti. Un bon nettoyage et c’est reparti.

Conseils

Je vais vous donner quelques conseil pour refaire partir une moto, avec l’expérience que j’ai eu.

Déjà on peut s’en sortir même si on est novice, le truc le plus pointu en mécanique que j’ai fait avant de m’attaquer à la moto ça a été des vidanges sur une super 5 puis une clio. Je n’avais donc pas une très grande expérience.

Sources d’infos

Ensuite pour moi le document indispensable ça a été la Revue Technique, c’est une véritable mine d’information sur la moto, sur comment l’entretenir et la démonter.

Ma deuxième source d’information a été le forum http://dtmx-passion.forumactif.com/, là aussi plein d’infos. Commencez par faire un recherche si vous avez un problème, y a des chances pour que vous ne soyez pas le premier à le rencontrer. Pensez à vous présenter avant toute question.

D’une façon plus générale les deux point à vérifier sont:

  • Est-ce que j’ai une étincelle à la bougie ?
  • Est-ce que l’essence arrive dans le cylindre ?

Astuces et matériel

  • Prenez des photos lorsque vous démonter des pièces, ça sauve la vie au remontage
  • Mettez les pièces dans de bacs ou enveloppes pour ne pas les perdre ou les mélanger

Niveau matériel j’ai investit dans une mallette de clé et douilles de chez Leroy Merlin

Ça vaut pas du Facom mais j’ai rien cassé et c’est un bon investissement niveau qualité prix.

Indispensable sur le vis les plus récalcitrantes, le tournevis à frapper m’a vraiment bien aidé en particulier sur le carter d’embrayage.

Et enfin pour tout ce qui est des mesures électriques un simple multimètre de supermarché fait parfaitement l’affaire.

Achats de pièces

En boutiques physiques, laisser tomber les magasins de moto (yamaha y compris), il n’ont rien en stock et il faut tout commander (et ça on peut le faire nous-même sur le net). Vous aurez plus de chances chez les vendeurs de scooters et mobylettes, mais là non plus le choix n’est pas fou.

Voici les principaux sites où j’ai fait mes commandes:

Liste des frais

Évidement tout ça a un coup. Voila tout ce que j’ai acheté pour refaire tourner la moto:

pochette joint moteur 20
filtre a air 15
joint spi 10
platine d’allumage 20
condensateur 16
Total 81

Et pour la compléter (surtout au niveau éclairage):

Certificat FFVE 50
Carte grise 15,5
feu arriere 32,9
armature garde boue 16
neiman 36
plaque immatriculation 18,9
batterie 19,9
40625 Connecteurs “japon”, 52 pièces 6.50 €
Rétroviseur droit, chromé, diam. env. 100mm, long. bras env. 165mmXT250,XT500,XT550,XT600Z -’85 (für SR500 siehe auch Art. 50541) 9.95 €
Rétroviseur gauche, chromé, diam. env. 100mm, long. bras env. 165mmXT250,XT500,XT550,XT600Z -’85 (für SR500 siehe auch Art. 50541) 9.95 €
Régulateur 6V, refabricationXT250,XT500-’85,TT600-’92 30.50 €
Porte fusible (verre), fusible de 15A inclus (30mm de long)universel 2.25 €
Fusible verre 10A (30mm de long)XT500 0.90 €
Clignotant au guidon complet, avec collier, pièce, siglé “E” (ampoule…XT500’80-’81 (modèle US) 35.74 €
Centrale de clignotants 6V, 2 poles, mécanique (livrée SANS support …universal 5.50 €
Ampoule ronde 6V 21W BA15SClignotant 1.98 €
M10x1,25 Écrou autofreiné galvaniséentre autres SR500,XT500 (fixation moteur, béquille centrale, support … 2.50 €
Diode redresseuse adaptable 125 DTMX 9,80€
Ampoule de phare 40/45W 6V 125 DTMX – 500 XT 7,00€
Ampoule veilleuse / stop 6V 21/5W 125 DTMX – 500 XT 3,00€
10 Ampoules 6V 4W BA9S 125 DTMX – 500 XT 8,00€
Total 217

En gros j’en ai eu pour entre 300 et 400€ sachant qu’il va surement falloir que je change le kit chaine et les mâchoires de freins. Et avec tout ça la moto est toujours assez rouillée, idéalement il faudrait la désossée, la sabler et la repeindre mais si je le fais ça sera pour cette hiver.

Conclusion

J’ai fait ça pour le coté ludique mais si la moto n’avait pas était gratuite il valait mieux partir sur une base plus saine et plus complète.

Grâce à cette expérience j’ai appris plein de truc sur le fonctionnement des motos, embrayage, carburation, allumage…

Au début quand on se retrouve face à la moto on sait pas trop par quoi commencer, il y a des moments de doutes mais finalement avec un peu de persévérance on y a arrive.

En plus la DTMX est vraiment une moto extrêmement basique, c’est un mono-cylindre, 2 temps et tout est accessible facilement. C’est vraiment parfait pour un débutant.

J’ai du, pour la conduire, faire un stage 125 de 7h en auto école (140€) et il me reste maintenant à voir à quel rythme je vais m’en servir.

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *